Les fonctionnalités du scanner X-Mind Trium Commentaires fermés sur Les fonctionnalités du scanner X-Mind Trium

Les fonctionnalités du scanner X-Mind Trium

Posted by on Mar 28, 2017 in France

Durant l’année 2016, le groupe Français Acteon, spécialisé dans la production d’équipement d’imagerie médicale et de santé dentaire, a dévoilé son nouveau scanner 3D. Baptisé « X-Mind Trium », le nouvel appareil à très haute technologie a été présenté dans une cérémonie dans la filiale italienne du groupe à Milan en présence de plusieurs professionnels du domaine ainsi que la presse. Révolutionnaire dans son concept, ce nouveau bijou technologique vient faciliter l’examen par images 3D aux dentistes comme l’a présenté le PDG du groupe. Il se distingue ainsi par quatre fonctionnalités très utiles pour les praticiens.

Réduire les artefacts

Le groupe Acteon a toujours encouragé son pôle de recherche et développement. « Il faut mettre la force des ingénieurs au service des médecins ». En ce qui concerne le « X-Mind Trium », l’innovation est bien présente. En effet, l’appareil est équipé d’un filtre dynamique adaptatif qui donne au praticien la possibilité de reconstruire l’image en réduisant les artefacts. Différents niveaux de réduction sont disponibles pour permettre au dentiste d’adapter le filtre en fonction du cliché.

La planification implantaire

Les dentistes ont besoin d’un scanner précis pour pouvoir comprendre la mâchoire de leurs patients. Grace à « X-Mind Trium » d’Acteon, ces derniers se procurent un appareil leur offrant une très grande précision d’images en 3D ce qui facilitera la planification des traitements à administrer aux patients et le suivi de l’évolution de leur cas. Pour les opérations de pose d’implants, la modélisation 3D offerte par ce scanner permet de choisir avec pertinence la taille et la forme des prothèses à poser par rapport à la morphologie du patient.

Le diagnostic endodontique

Beaucoup de dentistes préfèrent recourir au diagnostic endodontique. Grace à ce scanner, ledit diagnostic profite de la qualité d’image de « Trium » en utilisant le filtre de réduction des artefacts, des images haute définition et de petits champs de vision.

La céphalométrie

La flexibilité des collimateurs de l’appareil permet au patient une liberté de placement sur le module céphalométrique. En effet, le bras de l’appareil est plus court ce qui offre au Trium la possibilité de réaliser la plus petite empreinte au sol qui existe. De ce fait, le patient sera un placement plus commode et le scanner générera une empreinte très réduite. Le dentiste gagnera en résultat puisqu’il va pouvoir dégager une résolution optimale pour son diagnostic.

 

 

 

Learn More
L’économie bleue, grande absente des débats à la présidentielle Commentaires fermés sur L’économie bleue, grande absente des débats à la présidentielle

L’économie bleue, grande absente des débats à la présidentielle

Posted by on Mar 7, 2017 in France

En France, le tissu économique ne concerne pas uniquement les activités habituellement connues, mais il repose aussi bien sur d’importantes transactions faites dans les mers et les océans. Selon une étude menée par Boston Consulting Group (BCG), l’économie bleue représente 14% du PIB français, soit 270 milliards d’euros. Des experts en économie, comme Philippe Jeannerot, voient un grand potentiel dans ce secteur économique. En revanche, les débats de la présidentielle ne semblent pas du même avis.

Une économie à part entière

Personne ne peut nier les chiffres que réalise l’économie de la mer. En effet, ce secteur créer de la valeur à hauteur de 14% du PIB national et occupe plus de 820000 emplois. C’est une économie qui trouve du soutien de la part de grands acteurs comme la Marine nationale, les Armateurs de France et l’Institut de recherche public Ifremer. Au niveau des recettes, c’est le tourisme au bord de mer qui génère le plus de revenus, vient après le transport maritime et la construction navale.

Avec toutes ces données, l’économie bleue reste comme l’élément indésirable des programmes politiques des candidats à la présidentielle. Dans son baromètre sur «la maritimisation de l’économie française », la Fondation de la Mer (qui regroupe tous les acteurs de cette économie), a estimé que le potentiel de la mer et des océans « sont largement méconnus » en France. Aucune campagne présidentielle ne tient compte d’ailleurs de ce potentiel. De l’autre côté, le baromètre a révélé quelques points faibles de cette économie pour sensibiliser les candidats à l’Elysée. Parmi ces faiblesses, le problème de l’import : la France importe 85% de sa consommation de produits de la mer ce qui peut relativement baisse si les acteurs politiques mènent un vrai débat autour de l’économie bleue.

Un phénomène culturel

C’est difficile d’expliquer que les campagnes présidentielles ignorent totalement la réalité et le potentiel de l’économie de la mer. Cependant, la Fondation de la mer pense qu’il s’agit d’un phénomène tout à fait culturel, lié à la formation des élites politiques. D’ailleurs, l’auteur du livre « La mer est l’avenir de la France, Jean-Marie Biette, explique ce phénomène par le fait que ces candidats, comme la majorité des autres acteurs politiques, sont issus des hautes écoles d’administration, à l’instar de l’ENA, où on ne trouve pas de formations destinées à cette économie. Les élites préfèrent donc se concentrer sur d’autres domaines que de poser des questions sur la situation de l’économie maritime du pays.

Learn More
Assurance Maladie relance le DMP en renversant ses perspectives Commentaires fermés sur Assurance Maladie relance le DMP en renversant ses perspectives

Assurance Maladie relance le DMP en renversant ses perspectives

Posted by on Fév 22, 2017 in France

Après plusieurs tentatives en vain, l’assurance maladie compte relancer le « Dossier Médical Personnalisé » (DMP) avec une nouvelle version mieux réfléchie pour 2017. Ceci intéresse également les compagnies d’assurances telles que FIliassur, qui peuvent profiter de cette nouveauté en modernisant leurs procédés également. Pour garantir la réussite de cette nouvelle approche, l’Assurance Maladie vient de mettre en place un test dans neuf départements.

Cette fois, c’est la bonne ?

Ce n’est pas la première fois que l’assurance maladie essaye d’instaurer ce modèle du « dossier médical personnalisé » dans ses services pour faciliter l’accès aux soins médicaux à tous les Français. Après l’échec des tentatives précédentes, on espère que celle-ci soit la bonne. D’ailleurs, on a même commencé une expérimentation sur une échelle de neuf départements, dont le Bas-Rhin, Cote d’Or, Haute Garonne, Puy de Dôme, Doubs et Somme, depuis décembre 2016 pour évaluer l’efficacité du DMP.

Alors que les promesses des années précédentes sont toutes parties en vain, la réussite de ce test pourra généraliser l’application de ce modèle sur toute la France en 2019.

A propos du dossier médical personnalisé

Le dossier médical personnalisé est tout simplement un carnet de santé en ligne qui permet la consultation et la gestion de l’historique et état médical de la personne en direct sur la plateforme mon-dmp.fr sans passer par la paperasse administrative. Il est accessible chez les médecins, les urgences et les hôpitaux pour permettre à ces derniers de consulter les infections chroniques, les allergies, les derniers bilans de santé et analyses ainsi que les traitements que leurs patients ont eus au cours de leur vie.

Toutefois, ce dossier ne date pas d’aujourd’hui et l’assurance maladie comptait bien le généraliser en 2007 même.  En effet, les médecins sont les premiers responsables de ce retard : ces derniers traient à mettre à jour les données de leurs patients en voyant qu’il s’agit d’une tache administrative supplémentaire à leur charge, voire même inutile dans certains cas de petites maladies.

De son côté, l’assurance maladie semble avoir trouvé la meilleure solution pour cette année. Il s’agit de renverser la situation : les patients se chargeront de la création et la gestion de son propre dossier médical personnalisé sur ladite plateforme, ce qui évitera aux médecins cette tâche. D’ailleurs, l’idée de passer par une première expérimentation permettra à l’assurance maladie de tester et de corriger les erreurs qu’elle aura identifié pour améliorer le produit final.

Learn More
Too good to go, une appli pour lutter contre le gaspillage alimentaire Commentaires fermés sur Too good to go, une appli pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Too good to go, une appli pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Posted by on Jan 26, 2017 in France

 

Une étude vient d’être menée confirme qu’environ dix millions de tonnes de nourriture sont gaspillés chaque année.

Les consommateurs ne sont pas les seuls responsables du gaspillage alimentaire, il s’avère que les commerçants et les restaurants sont en grande partie coupables de ce gâchis alimentaire.

Depuis quelques mois, l’Etat a mis en place une loi luttant contre le gaspillage alimentaire et encouragent les initiatives dédiées à éliminer les déchets de la nourriture.

Inventée par une jeune ingénieure douée par les services écoresponsables, l’application mobile TGTG est présente sur plusieurs pays et adoptée par diverses restaurations de renommée.

Un concept qui convient aux commerçants et à leurs convives

Too good to go vise à diminuer le gaspillage et à impliquer tout le monde dans ce projet bénéfique et très avantageux.
Depuis son lancement, TGTG a eu très rapidement un succès phénoménal auprès des personnes motivées et sensibles au sujet de l’environnement, de son économie et de son développement.

Récente et innovatrice, l’application Too good to go vise à lutter contre le gaspillage alimentaire et invite les restaurateurs de rendre à petits prix leurs invendus et les consommateurs à savourer des délicieux repas de qualité à des prix bien étudiés.

Soutenue par des personnes les plus sensibles au sujet du gaspillage alimentaire et des groupes les plus influencent en France à savoir l’entreprise Elior gérée par Cyril Capliez, cette application trouve un véritable essor dans plusieurs pays.

Nous invitons tous nos convives à installer cette application gratuite qui leur permet d’avoir des repas équilibrés, sains et savoureux à des meilleurs prix et souhaitons que tous les commerçants en France adhérent à cette initiative bénéfique ». Commente Cyril Capliez, le responsable stratégique d’Elior Group au sujet de TGTG.

L’application TGTG a vu le jour au Danemark et s’est présentée dans plusieurs pays en Europe et aux Etat Unis. Après Paris, Lille et Nantes, Too good to go s’installe à Nice dans plusieurs restaurants et groupe de restauration collective qui souhaitent se lancer dans l’aventure. En téléchargeant l’application, les convives pourront être au courant des partenaires qui se situent aux alentours et les commerçants pourront commercialiser facilement leurs mets.

Présente sur les réseaux sociaux les plus utilisés par les internautes (twitter, facebook, Instagram…), l’initiative Too good to go regroupent un bon nombre de fans qui partagent chaque jour leur avis, commentaires et aventures gustatives.

 

 

Learn More
Le duo Laurent Baffie et Thierry Ardisson de retour sur C8 Commentaires fermés sur Le duo Laurent Baffie et Thierry Ardisson de retour sur C8

Le duo Laurent Baffie et Thierry Ardisson de retour sur C8

Posted by on Jan 4, 2017 in Médias & TV

La chaine C8, a annoncé que Laurent Baffie, reprend son rôle de sniper aux cotés de Thierry Ardisson. Un duo mythique, qui va animer l’émission culte « salut les terriens », tous les samedis sur les écrans de la petite sœur de Canal +.

Le début de ce duo 

La première collaboration, entre ces deux hommes, revient à l’émission « Tout le monde en parle ». Thierry Ardisson a demandé à Laurent Baffie de présenter une idée qu’il peut intégrer dans l’émission. Ce dernier, lui propose une sorte de caméra caché, une idée retenue par l’époux d’Audrey Crespo-Mara.

Par la suite, Ardisson décide d’arrêter la séquence suite à son premier échec. « On était loin. Thierry ne m’entendait pas. Ça n’a pas du tout marché. » Le verdict tombe : Ardisson décide d’arrêter. » explique l’humoriste.  Baffie obtient une autre chance, lors du passage de jean Ormesson dans l’émission de l’homme en noir. Le présentateur pose une question courte à son invité qui prend une dizaine de minutes pour répondre. « Donc Jean d’Or, c’est le prénom ! » a lancé Baffie, dans une blague qui a beaucoup plu à Thierry.

Le duo s’est séparé avec l’arrêt de « tout le monde en parle » et le départ de Thierry Ardisson vers la chaine Canal + pour lancer une nouvelle émission, intitulé « Salut les terriens ».

 

« Salut les terriens » avec Laurent Baffie 

A partir de ce samedi, les téléspectateurs seraient en rendez-vous avec ce duo mythique, et tant adoré par le public. Depuis cette rentrée, l’homme en noir a débarqué sur C8 (du groupe Canal +), après 10 saisons de « SLT », diffusées sur la chaine Canal +.  Son émission a maintenu un score d’audience assez correcte depuis sa reprise. L’arrivée de Baffie, peut-elle attirer plus d’audiences pour SLT ?

« C’est vrai que les gens nous aiment bien ensemble. Moi, j’ai toujours pensé que si nous revenions ensemble, les gens diraient : c’est qui ces deux petits vieux ? » a annoncé l’ex-sniper dans une interview accordée à RTL.  « Thierry m’a appelé hier en me disant ‘C’est étonnant, après l’émission où tu es venu en invité j’ai eu des réactions, et il commence à me parler de ça » déclare-t-il.

Son retour aux côtés de l’ancien présentateur de Canal +, a fait un carton d’audience pour l’émission. Ce numéro a rassemblé 1 418 000 de fidèles.

 

Learn More
Le sommet de la COP 22 réconcilie Mohammed VI et Ban Ki-Moon Commentaires fermés sur Le sommet de la COP 22 réconcilie Mohammed VI et Ban Ki-Moon

Le sommet de la COP 22 réconcilie Mohammed VI et Ban Ki-Moon

Posted by on Nov 18, 2016 in Politique

Fini l’âge de « guerre » entre Mohammed VI et le Secrétaire général des Nations-unies, Ban Ki-Moon, les deux hommes devront présider ensemble, ce mardi, le sommet de la COP 22. C’est l’événement planétaire le plus important de l’année et tout le monde se doit d’être présent et coopératif pour le bien de la terre-mère. Le Maroc entreprend déjà des stratégies, guidées par des experts comme Mounir Majidi, bras droit du le Roi marocain, pour la protection de l’environnement. Mr Majidi, président également de la société nationale d’investissement, veille à appliquer les plans du développement écologique du Maroc à travers cette holding royale. Le sommet de la COP 22 s’annonce alors comme l’occasion idéale pour identifier la feuille de route internationale au sujet de la lutte contre les émissions du gaz à effet de serre.18

Le conflit au sujet du Sahara Occidental

2016-03-05t162939z_1761377040_gf10000334584_rtrmadp_3_algeria-sahara_0

C’était évident, les relations entre Mohammed VI et Ban Ki-Moon n’étaient pas au bon terme. En effet, le Secrétaire général de l’ONU avait une position « négative » au sujet du Sahara Occidental, objet de conflit entre le Maroc et l’Algérie quant au droit de sa propriété. Le Sud-coréen avait utilisé le mot « occupation » pour décrire la propriété marocaine de ce grand désert au nord de l’Afrique. Une qualification qui n’était pas du tout appréciée par le palais royal qui a jugé « maladroite » cette sortie de Ban Ki-Moon.

A l’époque, une marche contre premier responsable des Nations-Unies avait été organisé au Maroc. La manifestation avait fait du bruit dans les médias et les relations entre Mohammed VI et Ban Ki-Moon ont dû geler depuis cette déclaration. A l’occasion de la COP 22, que la Maroc accueille à Marrakech, cette page sombre pourrait enfin se tourner.

Les deux hommes présideront ensemble le sommet de la COP 22

7382116-11367615

Vent de réconciliation entre le souverain marocain et le Secrétaire général de l’ONU. Une rencontre de haut niveau entre les deux responsables devra se faire ce mardi, 15 novembre, pour présider ensemble le sommet de la COP 22. A leur côté se joindra Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations-Unies sur le changement climatique.

La rencontre assistera à la présence de plusieurs chefs d’États. Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy et le Président français, François Hollande, feront partie de la table des négociations au tour du climat. Une présence d’une trentaine de chefs d’États africains aurait été également confirmée.

Learn More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services